waves

Parentalité

Journée portes ouvertes le Samedi 07 Juillet 2018 de 9h à 19h

Les parents et l’École sont conjointement responsables

de l’éducation des enfants / élèves. C’est grâce et avec cette réelle co-éducation, que peut se construire l’École de la réussite.

Nous vous engageons à suivre ces résolutions: 12 Bonnes résolutions de parents pout faire changer l’école

Parentalité escadass
:

Le matin, dites à vos enfants “bonne journée”,

plutôt que “bon courage”, qui leur donne l’impression d’aller au bagne.

:

L’école n’est pas le seul sujet de conversation à la maison

et vos enfants ne sont pas que des élèves. On peut parler d’autre chose…

:

Ne prenez pas ce que vos enfants, et en particulier vos ados,

vous disent, au pied de la lettre. Tenez bon ! Vous ne comprenez pas le commentaire d’un professeur : essayer de comprendre ce qu’il a voulu dire en le rencontrant. Écoutez avant de juger !

:

Il ne fera peut-être pas Polytechnique… et alors ! Tous les enfants ont des dons.

Il faut les faire éclore. Ils ont le droit à l’erreur et peuvent prendre des chemins de traverse. Faire des choix, cela peut prendre du temps. Quoi qu’il en soit, gardez confiance en lui.

:

Soyez toujours encourageant,

même pour des progrès minimes.

:

Ne soyez pas trop pressé.

Certaines acquisitions, notamment en grammaire ou en orthographe, viennent tardivement… Jusqu’en 3e, votre enfant a le droit d’avoir des lacunes.

:

Ne nous mettons pas trop la pression entre adultes.

Créons plutôt un climat serein pour accompagner nos enfants dans leur scolarité.

:

C’est votre enfant qui va à l’école… pas vous !

En plus, l’école d’aujourd’hui n’est plus celle que vous avez connue, il y a quelques années… Cessez de comparer.

:

Il n’y a pas que les notes dans la vie !

Interrogez-vos enfants sur ce qu’ils ont fait dans la journée et pas seulement sur leurs résultats.

:

Ses résultats ne sont pas fameux et cela vous inquiète…

Dîtes-vous que rien n’est jamais perdu. Votre enfant a le droit de suivre son rythme. Ne dramatisez pas la situation, rien n’est définitif !

:

Acceptez de ramer à contre-courant.

Vous avez le droit de ne pas partager l’opinion de tout le monde. L’école changera parce que chacun adoptera, à son niveau, une attitude différente.

:

Posez-vous la question : réussir, ça veut dire quoi ?

Nous avons des projets et de l’ambition pour nos enfants ; qui n’en a pas ? Mais est-ce que nos projets leur conviennent ? Sont-ils réalistes ? Les mèneront-ils à l’épanouissement ?

Ces propositions sont extraites du guide « Congrès A.P.E.L 2012